2 Avril 2015

  • Valeo présente un prototype à conduite totalement autonome

  • Le développement de ce véhicule est accéléré par le partenariat majeur avec le spécialiste aéronautique et de la défense Safran qui fournit notamment une centrale inertielle issue des avions militaires comme le Rafale.

    Une des 4 caméras périphériques est placée sous un rétroviseur

    Après la présentation lors du dernier CES 2014 du démonstrateur Cruise4U de niveau 3 capable d’un conduite autonome sur autoroutes et dans les bouchons, Valeo a fait essayer à la presse le Drive4U, un véhicule en mesure d'assurer cette fonction sur la totalité des parcours.

    Par rapport au Cruise4U équipé d’un laser scanner à 4 couches, d’un radar frontal, d’une caméra derrière le pare-brise, de 2 radars latéraux et de 10 capteurs ultrasons, tous produits par Valeo, le Drive4U dispose en plus de 4 caméras périphériques et d’une centrale inertielle. Celle-ci utilise un gyroscope résonnant hémisphérique, mais un produit miniaturisé à partir de micro-senseurs inertiels et de guidage à technologie MEMS de seulement 100 grammes sera bientôt proposé. Un système de communication avec les infrastructures et les autres véhicules (accord avec Peiker) vient en complément. La voiture est aussi dotée d’une cartographie numérique 2D enrichie.

    La fusion des données, en partenariat avec Mobileye, est énorme tant la quantité d’informations est volumineuse. La combinaison de ces capteurs constitue un des piliers de la sécurité en conduite autonome. Benazouz Bradai, sénior expert Valeo et chef du projet véhicule autonome : « Nous avons besoin d’une redondance triple afin de gérer toutes les situations et assurer l’intégrité de l’information. Vous constatez aussi qu’il y a 3 technologies majeures de capteurs : radars, caméras et laser scanner ».

    Laser scanner, radar et caméra périphérique sous la calandre

    Valeo estime pour ces raisons que tous ces capteurs sont nécessaires mais leur choix et leur nombre restera au final de la responsabilité du constructeur. Notons que de nombreuses voitures disposent déjà de quelques-uns en série ou en option, souvent un radar, une caméra et des capteurs ultrasons. Benazouz Bradai : « Nous serons le premier industriel à commercialiser un laser scanner pour une voiture de grande série en 2016. Ce capteur est insensible à la pluie ou au brouillard. Son lancement nous met en bonne position pour l’automatisation complète du véhicule prévue pour 2020 ».

    Ce programme sera présenté plus en détail dans une prochaine « Brève Tech ».
    Voir également notre dossier « Les étapes qui mènent à la conduite autonome ».



      Yvonnick Gazeau



    Retrouvez toute l'actualité de l'automobile sur le site Auto-Innovations.com
    En partenariat avec

    Français  English
    © ANEX 2004 / Maj 2015
    Brochure ANEX au format PDF Site ANEX en favoris E-mail au webmaster